Comédien, metteur en scène et dramaturge belge, Douglas Grauwels se forme à la réalisation cinématographique et à la dramaturgie à l’Institut des Arts de Diffusion puis au Centre d’Etudes Théâtrales de Louvain-la-Neuve en Belgique. Il étudie l’interprétation dramatique à l’Ecole du Jeu et au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique en tant qu’élève étranger, à Paris.

 

En 2013 il est assistant à la mise en scène de Falk Richter et Christopher Kondek dans For the disconnected child à la Schaubühne à Berlin. En tant que dramaturge, il accompagne Salvatore Calcagno dans ses spectacles La Vecchia Vacca et Le garçon de la piscine au Théâtre Les Tanneurs à Bruxelles en 2013 et 2014 et dans Io sono Rocco au Théâtre Varia à Bruxelles lors du KunstenFestivalDesArts en 2016. Il assiste ensuite Jeanne Candel et le collectif La Vie Brève aux cotés de Nans Laborde-Jourdàa dans le spectacle Le goût du faux et autres chansons présenté au Théâtre de la Cité Internationale à Paris dans le cadre du Festival d’Automne 2015. Avec Juliette Navis, il créé et interprète la performance Regen Mensen au Théâtre de Vanves à l'occasion du Festival ArtDanThé 2016 ainsi qu'au Théâtre Les Tanneurs.

 

En 2015, il entreprend une collaboration avec l’auteur et comédien Olivier Liron qui devient un premier spectacle au Festival SITU 2016 de Veules-Les-Roses, co-mis en scène par Emilie Flamant. 

 

Au cours de la saison 2017 - 2018, il interprète et co écrit J.C. mis en scène par Juliette Navis, au Théâtre de Vanves du 18 au 21 octobre 2017. Il poursuit la mise en scène de La vraie vie d’Olivier Liron, qui se joue au théâtre Varia à Bruxelles du 25 avril au 5 mai 2018. Il collabore avec Cédric Eeckhout à l'écriture et la mise en scène de From here I will build everything, en tournée dans sa version courte au Nest Festival de Thionville. La version longue est prévue au Théâtre National en 2018 - 2019.